Comment réussir ses photos de cérémonies à l’église?

Scroll down to content

Photographie de mariage ou de baptême

Que faut-il pour réussir ses photos de cérémonies à l’église ? Je dirais 3 choses, évidentes pour moi. Tout d’abord une bonne préparation, du bon matériel bien sûr et la connaissance et le savoir-faire évidemment. Sans bonne connaissance du métier, rien ne serait évidemment possible

La bonne préparation

Prenons les un par un. Par bonne préparation et pour un mariage par exemple, j’entends avoir rencontré ses clients avant la cérémonie. Il faut savoir ce qu’ils attendent de vous, connaître leurs souhaits et désirs particuliers. Il faut surtout les rassurer et les mettre en confiance.Il est donc primordial de les voir bien avant l’événement, afin de planifier tout ce qui pourrait l’être. Le but est de leur éviter ainsi tout stress supplémentaire inutile. Il faut leur faire comprendre que vous allez tout faire pour réussir ce jour si important pour eux.


Le bon matériel pour réussir ses photos à l’église

Le matériel ensuite, même si on ne fait pas un bon photographe de baptême ou de mariage uniquement avec un appareil de dernière génération. A l’inverse, si vous connaissez parfaitement votre métier et ne disposez que d’un objectif 50 mm ouvrant au maximum à F5.6, celui ci ne va pas vous être d’une grande aide. En effet, à l’intérieur d’une église qui, en général, ne sera pas bien éclairée. De surcroît, il vous faudra prévoir une plus longue focale, 70-200mm 2.8, d’une part afin d’avoir suffisamment de lumière qui puisse atteindre le capteur mais aussi pour respecter l’intimité du couple et des autres invités. Prendre des clichés d’un baptême pendant la cérémonie avec le 50mm cité plus haut, serait trop intrusif.

une bonne ouverture de diaphragme et une vitesse correcte sont nécessaires si l’on veut réussir ses photos à l’église

La connaissance et le savoir-faire pour réussir ses photos à l’église

Enfin, connaître tous les paramètres qui feront de vous un bon photographe de mariage ou de baptême. La base, le triangle d’exposition bien sûr! Ne pas photographier la sortie de la cérémonie à une vitesse de 1/15ème de seconde. Les personnes étant « en mouvement »(elles ne manqueraient pas d’être floues et vous auriez ensuite droit aux félicitations des mariés:-)))! Il vous faudra donc, en l’occurrence, gagner de la lumière d’une autre manière. Ou bien en ouvrant plus l’ouverture ou alors, si vous n’avez d’autre choix, en augmentant les isos.

En résumé et ceci est valable afin de réussir ses photos de cérémonies religieuses en général, il vous faut donc connaître aussi bien vos clients (avoir su gagner leur confiance respective au préalable) que votre métier! Pensez aussi à être vous-mêmes sur les lieux suffisamment tôt afin de pouvoir préparer et régler votre matériel avant l’arrivée de tous les invités.

%d blogueurs aiment cette page :